Youpi ! Vive le GN ! (et le mauvais goût graphique)
 
RechercherMembresGroupesConnexionGalerieForgesSite webAccueilFAQS'enregistrer

Partagez | 
 

 Guide illustré: le Kendo.

Aller en bas 
AuteurMessage
Wanou

avatar

Nombre de messages : 2105
Age : 29
Tanière : Là où les oiseaux se cachent pour mourir...
Date d'inscription : 26/04/2005

Feuille de personnage
Nom: Xolotl
Affinité élémentaire principale: Eau
Forme Beliaïde: Requin

MessageSujet: Guide illustré: le Kendo.   Mer 13 Sep - 13:26

Yoplaboum...Sur ce post seront rassemblées les connaissances de tous au niveau du kendo, c'est à dire l'art de l'escrime japonaise. Il peut se révéler instructif si vous êtes appelé à manier le katana, le wakizashi, les deux ensembles, un yari, un ninja-to ou même un tachi ou un no-dachi, si le coeur vous en dit.

Primo: quelle différence entre ces armes? Explication:

De toutes les armes de corps à corps, aucune ne sera jamais aussi légère, rapide, mortelle, dévastatrice que le katana. Un katana, c'est environ 1 kilo 700 gramme de métal, de cuir, parfois d'ivoire, de bois et d'ébène, rassemblés en un sabre d'une puissance de destruction énorme.
Son intérêt? Déjà sa rapidité. En effet, un katana, de par son poids extremement soft lui offre une puissance de frappe monstrueuse entre les mains d'un homme d'une grande force. Ajoutez y sa grande allonge, aussi importante qu'une épée batarde sinon plus pour surement 10 fois plus de maniabilité, le fait que sa lame est suffisamment tranchante et fine pour découper en deux une feuille de chêne tombant en automne, ou bien pour transpercer la plupart des armures, et vous comprendrez pourquoi cette arme fit la renommée des samouraïs japonais, et l'une des raisons pour lesquelles le Japon ne fut JAMAIS envahi. Certains essayèrent:

D'abord les Chinois du 7e jusqu'au 12e siècle, puis les mongols de Gengis puis Kubilai Khan, puis les Russes, puis les puissances européennes...

Personne ne réussit. On comprend mieux pourquoi...
On estime qu'un katana bien manié peut porter pendant le temps nécessaire à un écossais pour porter un coup de claymore peut, quand à lui, en porter 3, voire 4!

Ensuite vient le wakizashi. Cette arme "courte", ayant une lame mesurant la plupart du temps aix alentours de 50 centimètres mais pouvant largement aller jusqu'à 60 sinon plus n'était pas universellement utilisée en combat. Elle composait avec le katana le Daisho, les éléments constitutifs de l'Honneur du samouraï. Le Katana représentait sa famille proche, sa femme, ses enfants, ses parents, ses cousins-cousines, son daimyo...Et le wakizashi ses ancêtres. C'est entre autre parce qu'il représentait la mémoire des familles qu'ils étaient peu employés au combat, pour limiter les risques de casse. Mais, évidemment, certaines écoles de kendo apprenaient la pratique des deux sabres, dans lesquelles leurs emplois étaient bien évidemment différents.
Le katana est l'arme qui donne la mort. Le wakizashi n'est qu'un appui. Le but de la plupart des techniques de combat alliant katana et wakizashi reposaient sur le fait que le wakizashi parait les coups, et de sa faible allonge permettait un rapprochement, puis une déviation de la lame de l'adversaire, qui permettait par la suite au katana de porter la " tranche " qui faisait la différence.

Utilisé de façon individuelle, le wakizashi a les memes avantages que le katana, hormis un défaut, mais que l'on peut transformer en atout: son allonge.
Son usage implique un combat très rapproché, qui, lorsqu'on ne maitrise pas son arme peut être dangereux voire mortel pour vous.
La seule façon de s'en sortir contre les armes d'hast ou de mêlée plus grosse est justement de vous rapprocher. Privilégiez la proximité. Ne vous laissez pas tenir en respect. Forcez votre ennemi à reculer, et ainsi, vos chances de victoire deviennent très sérieuses, à cause du manque de maniabilité des armes de grande longueur.

( suite postée plus tard...)

_________________
Attrapeur de dauphins,
GNiste émérite au parfum,
Rôliste volontaire et décideur,
MJ précautionneux et brailleur,
PNJ de temps à autre,
PJ quand le ciel le demande,
Gaffeur solitaire, pire qu'une limande,
Voici Wanou, nouvel apôtre.

(Comment ça, les rimes sont moches? Tu t'es regardé, banane?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanou

avatar

Nombre de messages : 2105
Age : 29
Tanière : Là où les oiseaux se cachent pour mourir...
Date d'inscription : 26/04/2005

Feuille de personnage
Nom: Xolotl
Affinité élémentaire principale: Eau
Forme Beliaïde: Requin

MessageSujet: Re: Guide illustré: le Kendo.   Mer 13 Sep - 16:46

( suite...)

Le katana et le wakizashi sont les armes de base du kendo, c'est pourquoi la plupart des posts par la suite seront centrés autour. Mais évidemment, lorsque des variantes seront là, je les posterais...

Viennent ensuite les armes d'hast: parmi les plus connues sont le yari et le naginata.
La différence notable entre les deux est que le yari est une lance de cavalerie, utilisée majoritairement dans les charges brutales comme les chevaliers européens utilisaient les lances d'arçons. Le yari a une allonge importante qui, la rendant dévastatrice en cas de charge, la laisse strictement inutile en combat terrestre, car trop encombrante et peu maniable.

On lui préfère le naginata.

Le naginata est une lance d'infanterie standard, bénéficiant d'une lame recourbée semblable à celle du katana.
Son avantage est celui de toutes les armes d'hast: en grand nombre, elle peut s'avérer dévastatrice, comme en charge.
Son inconvénient tient à sa lame courbe. Elle n'est pas pratique dans la réception des charges, où une lance droite s'enfonce profondément dans les chairs de l'adversaire, on est donc obligé de l'utiliser en intermédiaire entre la lance et le sabre, c'est à dire d'effectuer des " tranches " avec, au lieu des piques des autres lances.
J'y reviendrais plus en détail par la suite...

Vient enfin le ninja-to, qui est la dernière des armes de corps à corps traditionnelles japonaises, avec le no-dachi.
Le ninja-to est exactement équivalent au katana, hormis sur un point: sa lame est exactement droite.
Pourquoi pas une épée, en ce cas? Parce qu'il garde tous les avantages du katana!
Mais son autre avantage, c'est que un minuscule tuyau en son milieu, et suivant parfaitement le fil de la lame permettait d'y mettre du poison, ce qui en fit l'arme favorite des ninjas, d'où son nom.
La lame était droite pour une raison de pesanteur: le ninja tenait sa lame pointée vers le sol pour que le poison, qu'il introduisait dans sa garde, aille vers la pointe et le tranchant de la lame. Une lame courbe ne permettait pas un écoulement optimal des fluides, c'est pourquoi l'on fit des lames droites. Là, les poisons, comme la digitaline, comme le curare, etc. entraient en contact avec les plaies et faisaient leur office.

Le ninja-to a une allonge juste un peu plus importante que le wakizashi.

_________________
Attrapeur de dauphins,
GNiste émérite au parfum,
Rôliste volontaire et décideur,
MJ précautionneux et brailleur,
PNJ de temps à autre,
PJ quand le ciel le demande,
Gaffeur solitaire, pire qu'une limande,
Voici Wanou, nouvel apôtre.

(Comment ça, les rimes sont moches? Tu t'es regardé, banane?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanou

avatar

Nombre de messages : 2105
Age : 29
Tanière : Là où les oiseaux se cachent pour mourir...
Date d'inscription : 26/04/2005

Feuille de personnage
Nom: Xolotl
Affinité élémentaire principale: Eau
Forme Beliaïde: Requin

MessageSujet: Re: Guide illustré: le Kendo.   Mer 20 Sep - 18:14

Le kendo est basé, comme toute escrime, sur un principe d'attaque-défense.

Il y a 2 sortes d'attaques de base: les tranches et les piques.

Il y a 8 tranches de base et 9 piques, certain(e)s étant plus utilisées que d'autres. L'intérêt du katana est qu'il est aussi pratique à faire l'un que l'autre, et à être mortellement efficace dans les deux cas. On peut aussi l'utiliser pour des désarmés, des bottes, sans le moindre probleme.

_________________
Attrapeur de dauphins,
GNiste émérite au parfum,
Rôliste volontaire et décideur,
MJ précautionneux et brailleur,
PNJ de temps à autre,
PJ quand le ciel le demande,
Gaffeur solitaire, pire qu'une limande,
Voici Wanou, nouvel apôtre.

(Comment ça, les rimes sont moches? Tu t'es regardé, banane?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guide illustré: le Kendo.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guide illustré: le Kendo.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» devenir guide peche
» Guide de pêche Garabit Cantal ?
» présentation perso + guide csm 2010
» Tube guide-chaîne : fournisseurs
» Pêche sportive : matériel et guide de pêche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Terres Immergées :: Pour les joueurs, les orgas, et les mangeurs de noisettes..... :: Le GN en général :: COSTUMES, EQUIPEMENT-
Sauter vers: